Milan, Londres, Paris 20ème : ma rue est un musée

Quelques photos d’art urbain  lors d’un bref séjour à Milan (2 jours) et à Londres (4 jours), conduisent à un retour sur les images recueillies dans le quartier du Bas Belleville à Paris.

A Milan, une balade dans la ville à partir du corso Vittorio Emanuele II, par la via della Spiga et la piazza del Duomo, a débouché par hasard, en fin de journée, sur le Corso di Porta Ticinese. Qui aboutit, comme son nom l’indique, à la « Porta Ticinese » et aux « colonne di San Lorenzo ».
Voici comment le guide Michelin décrit le corso : « Cette large artère… compte un grand nombre de petits créateurs et de boutiques de mode plutôt jeune, accessibles aux bourses de tout un chacun. C’est une alternativeréjouissante aux boutiques inabordables et standardisées du quadrilatère de la mode. Bars et restaurants suivent, dans le même esprit. »

Colonne di San Lorenzo et Porta Ticinese

Colonne di San Lorenzo et Porta Ticinese
Colonne di San Lorenzo et Porta Ticinese

Mur de poupées dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes et peintures murales
Mur de poupées dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes et peintures murales

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Peintures du corso di Porta Ticinese

Peintures du corso di Porta Ticinese

Peintures du corso di Porta Ticinese

Peintures du corso di Porta Ticinese

Peintures du corso di Porta Ticinese

Peintures du corso di Porta Ticinese

Peintures du corso di Porta Ticinese
Peintures du corso di Porta Ticinese

Scandale chez les politiques après l'affirmation de Grillo sur la mafia. (On ne peut comparer/opposer mafia et État....) ( Nous, nous nous trouvons très bien avec les deux ! ) 
Scandale chez les politiques après l’affirmation de Grillo sur la mafia. (On ne peut comparer/opposer mafia et État….) ( Nous,
nous nous trouvons très bien avec les deux ! )

La culture est féminine, c'est pourquoi tous veulent la baiser*************************************************************************                                                                          **************************************************************************Dieu a créé le plaisir, dommage que ce soit un péché

             La culture est féminine, c’est pourquoi tous  veulent la baiser                                                                                                                                                                                                                                            Dieu a créé le plaisir, dommage que ce soit un péché

Un pape ne fait pas le printemps, au moins, il s'y essaie. (CorvoRosso, corbeau rouge)
Un pape ne fait pas le printemps, au moins, il s’y essaie. (CorvoRosso, corbeau rouge)

Malgré un séjour un peu plus long et des balades plus diversifiées : Camden, Rives de la Tamise, droite (South Bank) et gauche (de Canari Wharf à London Tower), Richmond, Picadilly, Covent Garden, Trafalgar Square…, nous n’avons vu que peu de peintures murales.

Sur la rive droite de la Tamise (South Bank) et, bien sûr, à Camden Market…

Sur la rive droite de la Tamise (South Bank)
Sur la rive droite de la Tamise (South Bank)

Camden Market

Camden Market

Camden Market
Camden Market

De retour à Paris, une petite promenade dans le Bas Belleville, donne une récolte plus abondante d’images bien différentes, reproduites ici en nombre limité : rue de Tourtille, rue Lesage, rue Julien Lacroix, rue des Maronites et surtout  rue Dénoyez.

Rue de TourtilleRue de Tourtille

Rue de Tourtille
Rue de Tourtille

Rue Lesage

Rue Lesage

Rue Lesage
Rue Lesage

Rue Julien Lacroix
Rue Julien Lacroix

Rue des Maronites

Rue des MaronitesRue des Maronites

Rue des MaronitesRue des Maronites

Rue des MaronitesRue des Maronites
Rue des Maronites

Rue Dénoyez

Rue Dénoyez

Rue Dénoyez

Rue Dénoyez

Rue Dénoyez

Rue Dénoyez
Rue Dénoyez

Les peintures murales sont, par essence, éphémères, elles peuvent être vues plus ou moins longtemps, elles n’appartiennent à personne, ni aux auteurs, ni aux propriétaires des murs qui les tolèrent ou les recouvrent pour retrouver le mur  dans son aspect premier, « propre« .

Dans le Bas Belleville, elles sont plus ou moins isolées, sur des murs « favorables ». Souvent, elles sont recouvertes par des graffitis ou par les œuvres d’autres peintres dans un temps très variable ou elles disparaissent peu à peu à cause des intempéries ou de la lente dégradation du support, des murs vieillissants.

Les choses sont légèrement différentes rue Dénoyez : ici les deux cotés de la rue, murs ou magasins, sont couverts de peintures. De couleurs, de styles, de motivations variables. Avec un foisonnement de juxtapositions, de superpositions partielles ou totales. L’œuvre est très rarement dans un cadre plus souvent immergé dans un environnement coloré, plus ou moins chaotique…

rue Dénoyez

rue Dénoyez

rue Dénoyez

rue Dénoyez

Le site est connu des gens du quartier, bien sûr, mais aussi des touristes, des groupes organisés viennent voir les peintures, les admirer ou les dénigrer…

Le site est connu aussi des peintres, adeptes de l’art urbain, qui viennent de divers pays d’Europe, réalisent leur œuvre dont ils savent qu’elle ne sera pas visible éternellement : demain ou dans huit jours, un nouvel artiste recouvrira leur œuvre comme ils recouvrent celle de leurs prédécesseurs… En attendant que la rénovation du quartier fasse son œuvre destructrice, de cette galerie à ciel ouvert, gratuite pour les artistes et les passants.
Ils réalisent leur œuvre et posent à coté pour des photographies qui vont nourrir leur dossier de presse… Ils ne sont pas les seuls à photographier… et à poser pour un dossier de presse ? pour la mode ?…

Pour un autre dossier de presse...
Pour un autre dossier de presse…

Les peintures de Milan ne semblent pas avoir le même statut. Elles étaient limitées dans des espaces précis, constituaient un tableau, n’étaient pas couvertes de graffitis… Étaient-elles spontanées, sauvages ? Ou commanditées ? Comme cela arrive aussi à Paris : peinture de la rue Julien Lacroix ou magnifique peinture de la rue des Maronites. Et, en quelque sorte déja « normalisées« , « récupérées« , « rémunératrices« …

Les styles picturaux sont bien différents avec, à Milan, essentiellement des tableaux réalistes de personnages connus ou non (les Rolling Stones). A Belleville et dans le quartier, les portraits de personnes connues sont rares (Geneneviève de Gaulle-Anthonioz-Degaulle et Germaine Tillon depuis longtemps rue Ramponneau, Rimbaud et Georges Perec, enfant du quartier).

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

On peut trouver dans de nombreuses rues du quartier des images peintes ou collées dont on peut identifier l’auteur par le thème et/ou la facture qui affirment une personnalité, comme Fred Le Chevalier.

La rue Dénoyez est plutôt un champ collectif de création où se mêlent tags, graffitis et dessins aux couleurs éclatantes qui sont bien différents mais semblent appartenir à une même école. Cette explosion des couleurs, ce renouvellement permanent des œuvres, cette tolérance au mouvement perpétuel se traduisent aussi par des textes souvent politico-poétiques, contestaires, qui débordent largement la rue et perpétuent le coté rebelle, anarchisant du quartier.

Malgré les avancées de la rénovation urbaine, malgré la fréquentation de plus en plus importante des jeunes noctambules, des touristes, Belleville garde encore son aspect populaire, sa diversité et son esprit rebelle. La forme et le fond  de ses peintures murales en témoignent à leur façon.

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Milan, Londres, Paris 20ème : Ma rue est un musée

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s